Sonnette

Le retour du journal de Vincent Malbec (tiré du roman « La vie, au contraire »)

Divin

   L’ange blond nichait au cinquième étage de mon immeuble. Cent fois j’ai sonné à sa porte, cent fois elle m’a rendu malheureux, me laissant dehors avec armes et bagages, imbécile et transi d’amour sur son palier.

   Je songeais alors à la brune du rez-de-chaussée qui me reprochait de ne point l’aimer et je redescendais l’escalier quatre à quatre pour la rejoindre.

   Passionnément entiché de l’intouchable du cinquième, je touchais par dépit la sombre mal aimée du rez-de-chaussée qui m’accueillait sans réserve en sa moiteur.

   Seize ans et tout excité par mes sens enflammés, impitoyable, je saccageais la beauté.

   Mes yeux de prédateur grands ouverts.

4 réflexions sur “Sonnette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s