Un poème de Jean-Marc Etienne

Dessin au feutre

Si je parle de toi, c’est de moi aussi qu’il s’agit

je dis le bonheur d’être là

avec toi qui m’émeut de ta beauté écrasante.

Emmène-moi loin de ce monde

avec toi pour compagne éternelle

afin d’oublier dans tes bras

mon inexistence préoccupante

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s