Correspondance intime

– A qui s’adresser ? A qui écrire ?

– A soi même

– Excellente idée

Remontons le moral et la rivière

Monsieur,

Connaissant votre faible courage

je vous l’écris sans ambages

quittons-nous 

Adieu sourires

Adieu blessures

Nous grelottons dans notre corps

La férocité gagne autour

le barbare prospère

Nous sommes seuls

Mais cessons Monsieur

les questions intimes

ne sauraient s’écrire ainsi

sobrement

L’humeur n’est plus

à marauder entre les mots

Nos petits secrets

n’intéressent personne

Vous dire merci

pour tout

est une douleur

parler de mort

une endurance

J’avoue

je me méfie de vous

Votre peu d’arrogance m’est trop familière

Continuez à vous rendre misérable

Sans moi

Si des visages de femmes vous tourmentent

divorcez d’avec vos rêves

dialoguez avec d’autres fantômes

Loin des réverbères

soyez durant la nuit

un livreur d’étoiles et de silence

Soyez le héros

de votre amour inventé

Écrivez votre livre

Le plus tôt sera le mieux

En attendant de vous lire

Croyez Monsieur

à ma bienveillante indifférence

2 réflexions sur “Correspondance intime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s