Matin

Nuages

Le fort babil des hommes

nous réveille tôt

Au faite du toit

ils cueillent les tuiles du ciel

de leurs mains durcies

Deux tourterelles miroirs

joignent leur bec

Posées sur la grue immobile

elles narguent le soleil

confiantes en leur perchoir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s